Now Playing Tracks

cy-lindric:

Hommes de l’avenir souvenez-vous de moi
Je vivais à l’époque où finissaient les rois
Tour à tour ils mouraient silencieux et tristes
Et trois fois courageux devenaient trismégistes

Que Paris était beau à la fin de Septembre
Chaque nuit devenait une vigne où les pampres
Répandaient leur clarté sur la ville et là haut
Astres mûrs becquetés par les ivres oiseaux

Et ma gloire passée attendait les vendanges de l’aube

(aka : I re-read Apollinaire’s Vendémaire and I had a late autumn night reincarnation au feeling)

We make Tumblr themes